Vous vous mettez à l'énergie verte ? À quelles subventions pouvez-vous prétendre ?

Envie d'opter pour l'énergie verte depuis longtemps ? La question financière n'est pas la moindre lorsqu'il s'agit de passer à l'action. L’État et les différentes administrations territoriales l'ont bien compris et ont mis en place des subventions afin d'aider les particuliers dans la conversion écologique de leurs logements. Le point sur les différentes subventions et aides à la transition vers l'énergie verte en 2018.

 

Les subventions

 

Elles sont destinées à aider à l'achat d'équipements neufs de haute performance et à leur installation par des professionnels certifiés. La prime énergie et l'achat de kWh par EDF à un tarif subventionné sont étendus en 2018. L’État encourage l'autoconsommation de l'énergie photovoltaïque par le biais d'une prime de 390 euros pour 3 kWc pour l'année 2018. Le montant de ces subventions diffère selon votre lieu de résidence et votre projet. Avant de commencer vos achats, il est nécessaire de rencontrer un conseiller qui évaluera toutes les subventions auxquelles vous avez droit selon votre projet et votre situation personnelle. L'ADEME, l'ANIL et l'ANHA, agences de l’État, pourvoient tout le territoire français en conseillers, experts en questions de transition énergétique. Ces professionnels vous aident et vous orientent dans toutes vos démarches.

 

Les aides

 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est l'aide la plus connue en faveur de l'énergie alternative. Vous pouvez aussi être éligible à l'éco-prêt à taux zéro pour produire de l’électricité. Une TVA réduite est pratiquée sur les équipements producteurs d'électricité et aussi pour les faibles consommateurs d'électricité. Les collectivités locales offrent des aides pour la transition énergétique. Selon l'ampleur des travaux et de vos investissements, vous pouvez bénéficier en 2018 d'une exonération de la taxe foncière. Les entreprises productrices d'électricité ou de gaz vous encouragent aussi en mettant en place des dispositifs d'incitation financière et des diagnostics gratuits (dispositif CEE).

 

Par exemple, pour une production d'eau chaude et d'électricité grâce à des panneaux solaires photovoltaïques et thermiques, vous pouvez bénéficier de subventions communales, départementales et régionales pour plusieurs milliers d'euros en plus du crédit d’impôt de l’État. Selon la région où se situe votre habitation, le montant des subventions change. De nombreux acteurs s'engagent à vos côtés pour vous aider à développer l'énergie verte et profiter des dispositifs de subvention et d'aide à l'énergie verte en 2018.

 

 

 

Pour en savoir plus:

france-services.fr - copyright - 2017

MENTIONS LEGALES